Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


Top articles

  • LE CAPITAL DES MOTS - FLORIAN THOMAS

    22 juin 2015 ( #poèmes )

    PONCIF II Je prends la même route de maquis Lacet qui serpente sur des dunes de vertèbres fleuries Des dunes qui semblent recevoir des lèvres mais Ce sont pourtant comme carcasses d’épines Déferlantes couronnes de christ Le rayon du soir leur donne cet...

  • LE CAPITAL DES MOTS - GABRIELLE BUREL

    19 juin 2015 ( #poèmes )

    Jalousie Il se terre s'enterre Si forte est sa démesure Blessures à vif Infligées par le moindre mot Le plus léger sourire Qu'elle dédie aux autres Tous les autres ! La foule de ses amis Relations ou anonymes Sans distinction Il se terre s'enterre Recroquevillé...

  • LE CAPITAL DES MOTS - SAMAËL STEINER

    17 juin 2015 ( #poèmes )

    9 janvier 2013 . Il y a des balles dans 1 arme pour 3 femmes ; nuit rivière femmes debouts vent tête au mur nuque et les jambes ne peuvent plus courir et les bras ne peuvent plus tomber la voix est lame de couteau couteau planté au fond du puits. Il y...

  • LE CAPITAL DES MOTS - ERIC DUBOIS

    16 juin 2015 ( #poèmes )

    L'aube est attentive aux rêves de la nuit. Le langage est consentement à l'oubli. Au désordre du silence. Le jour est saisi dans toute sa surface. Le jour est blanc du silence, bleu du soleil. Ces heures où le jour est comme en attente d'une autre fatigue....

  • LE CAPITAL DES MOTS - DANY JACOB

    24 juillet 2014 ( #poèmes )

    Sélection « Reflets » - Dany Jacob Derrière le masque Comment reconnaître Le mal et le chagrin pondent En la conscience innocente Le passé et ses souvenirs douteux. Le Temps Tâtonne Les contours de la façade Si bien érigée Masques Requiem Pouls pulsatif...

  • LE CAPITAL DES MOTS- MICKAËL BONNEAU

    24 juillet 2014 ( #poèmes )

    Comme chien et chat Un gros chien est apparu au bout de la rue le chat a pris peur il s’est caché dans un carton qui traînait au pied de l’arbre au milieu des sacs poubelles jaunes les sacs de recyclage de papier qu’on ne sort qu’une fois par semaine...

  • LE CAPITAL DES MOTS - CLAIRE KALFON

    22 juillet 2014 ( #poèmes )

    Quel rivage ? J’ai quarante deux ans J’ai vingt et un ans Cinquante trois ans Presque six ans quand Le vent du soir soulève Les pétales de géranium atterrés A dix centimètres du sol Je n’ai pas le même âge Tout au long de la journée J’ai trente et un...

  • LE CAPITAL DES MOTS - FRANÇOISE COULMIN

    18 juillet 2014 ( #poèmes )

    INSTANTANÉS 1 Deux petits dieux s'éclaboussent en riant dans l'écume pendant que portes ouvertes l'église déborde jusqu'au rivage des amis éplorés du Grand Mort. 3 Chenille-éclair dans la brume du soir un train s'empresse effaçant l'horizon deux biches...

  • LE CAPITAL DES MOTS - HÉLÈNE MILLIEN

    16 juillet 2014 ( #poèmes )

    Le plus beau poème d’amour Mon amour Serait le silence Le plus beau poème Serait un souffle Un froissement d’ailes A peine un baiser Sur nos lèvres effleurées Le plus beau poème Je ne peux Ni te le dire Ni te l’écrire Il est là… Etouffant A la pointe...

  • LE CAPITAL DES MOTS - CLAIRE KALFON

    15 juillet 2014 ( #poèmes )

    Rond comme le temps Mon cœur bat Dans le seau et la lucarne Dans l’anse et le cadran Dans le nid précipité Et l’auréole de la lampe Dans le cerceau posé à terre Dans l’attente Et la boucle du fil Dans la virgule Entre le silence brut Et le chant de l’oud...

  • LE CAPITAL DES MOTS n°6- Avril 2008- Chantal Carbon-

    01 mars 2008 ( #poèmes )

    ------------------ Intrus deux. Passe le niveau actif Intrusion deuxième système Défense immédiate. Intervention. Zone de protection. Anticorps malhabiles de protège moi évidemment, pas quelqu’un d’autre. C’est un comble ! Absurde de la mort en ordre....

  • LE CAPITAL DES MOTS- NICOLE BARRIÈRE

    13 juillet 2014 ( #poèmes )

    Une plainte sur la bouche de l’être Devant l’attente des yeux Le temps des longues pluies remue le cœur. Plainte vivante, l’arrachement se peuple de mots Combien est belle la simplicité du vent Qui déporte l’éclair de la nuit d’homme Et charge l’ombre...

  • LE CAPITAL DES MOTS - GABRIELLE BUREL

    12 juillet 2014 ( #poèmes et nouvelles )

    Évidence Comme une évidence Leurs destinées se joignent Comme une évidence Leurs chemins n'en font qu' un Ils se trouvent Se retrouvent De concert Sur une idée De conserve Sur un chemin De connivence En pensée Comme une évidence Leurs routes se croisent...

  • LE CAPITAL DES MOTS - DIDIER PORCHAIRE

    09 juillet 2014 ( #poèmes )

    Silence Heureux La vie au travail scande un rythme trépidant, Qui s’abandonne enfin, quand la retraite arrive. Le calme s’apprécie, en douceur sur la rive, De souvenirs remplis, d’un plaisir débordant. Oubliant l’air aphone, à son corps défendant, La...

  • LE CAPITAL DES MOTS - MCDem

    09 juillet 2014 ( #poèmes )

    Ce cri dans le ciel - celui du charognard ou de l'oiseau de proie ? Retentissement dans la force défensive / pareillement En-dessous sur son bain de soleil L'homme regarde la bête / là-haut / Allongée de tout mon être sur la terre / Force tranquille dans...

  • LE CAPITAL DE MOTS- MARCIA MARQUES-RAMBOURG

    08 juillet 2014 ( #poèmes )

    Sept juillet "Aujourd'hui Maman est morte." A six heures loin d'ici Je ne sais pas Peut-être Je ne sais plus marcher seule Mais je cicatrise Seule Je marche J'avance Ici Je recolle ma peau Écorchée, neuve Je cours après maman J'ai quatre ans Je joue avec...

  • LE CAPITAL DES MOTS- JEAN-PIERRE PARRA

    06 juillet 2014 ( #poèmes )

    Aventuré dans la vie pleine Avancé soulevé au-dessus du tumulte des corps dans le courant du désir la voir resplendissante et vivifiée plus séduisante que la vie & Peuplé arraché aux lumières d’ombres de ses pensées les plus intimes s’émerveiller aventuré...

  • LE CAPITAL DES MOTS- COLETTE DAVILES-ESTINÈS

    06 juillet 2014 ( #poèmes )

    Ce livre, la vie Relire en diagonale les passages aux averses Le froid collé au corps comme une seconde peau Page-marquer le soleil Corner ce livre, la vie Consciencieuses pliures Ainsi tout relier Les impressions boiteuses, émotions décousues Surligner...

  • LE CAPITAL DES MOTS - MARCIA MARQUES-RAMBOURG

    06 juillet 2014 ( #poèmes )

    Dysphorie Je remplis la fragilité du vide L’éloquence fixe de ton corps brisé Je dessine tes pieds, l’âge de ton langage Je refais la dignité de ton espace Mi-mort, comme un pas laissé Lent, comme le fleuve distant Je t’aime ici : Dans mes racines éradiquées...

  • LE CAPITAL DES MOTS- CLAIRE KALFON

    04 juillet 2014 ( #poèmes )

    Quatre juillet Quand le silence Nous attrape par les épaules Nous secoue comme un prunier Pour faire tomber toutes les particules De vacarme en nous Débris et graviers Grumeaux et copeaux Chardons et pardons On peut s’endormir La fenêtre ouverte Au son...

  • LE CAPITAL DES MOTS- LAURE WEIL

    04 juillet 2014 ( #poèmes )

    L’encre des veuves Des broussailles griffonnent leurs fronts inquiets Caché dans les poches de leurs tabliers Un mouchoir Pelote de chagrin à portée de main Accompagne Du soir au matin Leurs gestes quotidiens Sur la pierre des volcans Elles frottent le...

  • LE CAPITAL DES MOTS - JACQUES ROLLAND

    03 juillet 2014 ( #poèmes )

    La tristesse donne un air sombre et sévère au visage de maman dont le regard semble traverser toute chose, percevoir dans le lointain quelque vérité terrible et muette qui captive son âme. Quelle pudeur absurde me retient de serrer contre moi son corps...

  • LE CAPITAL DES MOTS - PATRICK BEAUCAMPS

    02 juillet 2014 ( #poèmes )

    Lieu-dit Nous habitions un cul-de-sac, au fin fond d’un lieu-dit. Cachée de tout, notre maison était bordée de vastes champs que chaque saison transformait en d’extraordinaires terrains de jeux. Il m’arrivait d’arpenter les congères et les plaques de...

  • LE CAPITAL DES MOTS - JAD SEIF

    28 juin 2014 ( #poèmes et nouvelles )

    JAD SEIF L'autisme en bas de chez moi, Je rejoue le couronnement, et m'invente sans arrêter, des terres qui ne m'appartiennent pas mais que je veux posséder, que j'enterre ensuite - la démence m'oblige - j'ai dans le crâne - des habitudes morbides - que...

  • LE CAPITAL DES MOTS- MICKAËL BONNEAU

    26 juin 2014 ( #poèmes )

    Plainte rouge Si la viande pouvait parler elle hurlerait le dégoût de vos bouches (si ma viande pouvait parler elle hurlerait le dégoût de ton corps) ** Plainte blanche Tu avais une démarche assurée le charme dans ton sourire tu étais loyal et tout semblait...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents